Insuffisance des valves pulmonaires et tricuspides

Quand opérer une insuffisance des valves pulmonaires et tricuspides ?

L’insuffisance des valves pulmonaires et des valves tricuspides est l’une des pathologies traitées par la chirurgie des valves cardiaques.

Des pathologies rares

valves_pulmonaire_tricuspideLes valves pulmonaire et tricuspide sont exceptionnellement touchées. On n’observe quasiment jamais de rétrécissement. Une insuffisance minime de la valve tricuspide est visible chez de nombreuses personnes à l’échographie sans être symptomatique. Cette fuite minime ne nécessite pas de traitement.

On peut avoir recours à la chirurgie dans deux situations :

  • Linsuffisance tricuspide dite fonctionnelle,
  • L’insuffisance tricuspide ou pulmonaire séquelle d’une infection

Enfin il est important de savoir que cette maladie de la valve comporte un risque d’infection de la valve qui peut être très grave. Pour diminuer ce risque, il vous est conseillé de respecter une bonne hygiène bucco-dentaire.

Les traitements chirurgicaux des valves pulmonaires et tricuspides

  • En cas d »insuffisance tricuspide dite « fonctionnelle » :

Certaines maladies cardiaques entraînent une dilatation du ventricule droit qui dilate également la valve tricuspide qui devient incontinente.

On peut alors réaliser une opération dite « De Vega » qui consiste à faire une suture sur l’anneau de la valve pour l’empêcher de se dilater. Si la dilatation est trop importante on réalise une plastie, c’est à dire qu’on rajoute un anneau synthétique de renforcement.

Ces deux interventions sont réalisées sous anesthésie générale avec circulation extracorporelle. S’il est possible on pratique un abord mini invasif appelé thoracotomie qui consiste en une petite incision entre les côtes, sinon on a recours à une sternotomie.

  • En cas d’insuffisance tricuspide ou pulmonaire séquelle d’une infection :

Dans ce cas, la valve est en général trop abîmée pour pouvoir être réparée, on a alors recours à un remplacement valvulaire.