Le remplacement valvulaire

La pose de prothèse valvulaire est la traitement de choix dans les opérations de la chirurgie des valves cardiaques.

Le traitement consiste à remplacer les valves défectueuses par des prothèses valvulaires.

Remplacement valvulaire

Les types de prothèses valvulaires

Valve mécanique

La valve mécanique est composée de titane ou de carbone (« carbone pyrolithique »). Elle est a priori inusable mais nécessite une anti-coagulation à vie. Elle est recommandée chez les patients de moins de 65 ans.

La valve biologique est composée de tissus porcins ou bovins. Elle se dégrade avec le temps et peut nécessiter un nouveau remplacement valvulaire (durée de vie de moyenne de 10 à 15 ans) mais ne nécessite pas de traitement anti-coagulant. Elle est recommandée à partir de 60 à 65 ans par les sociétés européennes ou américaines ou chez les femmes jeunes susceptibles d’être enceintes.

Valve biologique

Déroulement du remplacement valvulaire

Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale, par ouverture du sternum (sternotomie médiane), et nécessite la mise en place d’une circulation extra-corporelle (machine cœur-poumon) qui met le cœur au repos, c’est donc ce qu’on appelle une opération « à cœur ouvert ». Des techniques en cours de développement permettent la réalisation de ce type de chirurgie par une incision plus petite sur le thorax.

Par ailleurs, pour le rétrécissement aortique, en cas de contre indication à la réalisation d’une sternotomie, le remplacement valvulaire peut être réalisé par un accès périphérique et sans circulation extra-corporelle :

  • vaisseau du plis de l’aine
  • vaisseau de l’épaule
  • courte incision sur le thorax

Ces techniques étant récentes et en cours d’évaluation, elles ne sont autorisées que chez les patients à haut risque chirurgical selon le dernier rapport de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Pour plus d’information, voir notre article sur le TAVI qui est une nouvelle technique de remplacement valvulaire aortique ne nécessitant pas la mise en place d’une circulation extra-corporelle.

L'hospitalisation

Vous serez hospitalisé la veille de l’intervention afin que l’on puisse réaliser les derniers examens (radiographie de thorax et électrocardiogramme) et que l’on prépare votre peau à la chirurgie (rasage, lavage antiseptique).

La durée de l’intervention varie en fonction de la sévérité de votre maladie, et vous aurez l’occasion d’en discuter avec votre chirurgien lors de la consultation préopératoire.

Après l’intervention vous séjournez quelques temps en soins intensifs post-opératoires (souvent un ou deux jours), pour une surveillance accrue. Vous serez ensuite transféré dans une chambre du service de chirurgie. Les visites seront autorisées lors de votre séjour.

Le séjour dans la clinique dure en moyenne une semaine.

Remplacement valvulaire