mitrac

Le groupement CCA sélectionné par le CHU de Nantes pour étudier le MitraClip®

Le MitraClip® est une solution alternative à la chirurgie de réparation, essentiellement réservée aux patients présentant des contre-indications à une intervention chirurgicale. C’est une technique mini-invasive sans chirurgie.

Cette nouvelle technique non-chirurgicale, évitant une opération à cœur ouvert, permet de réparer efficacement une défaillance de la valve mitrale. Le MitraClip® présente aussi l’avantage de réduire considérablement le risque lié à une chirurgie lourde et est aussi beaucoup moins coûteux.

Le CHU de Nantes, l’un des pionniers en France dans la pose du Mitraclip® mène depuis Janvier 2018 une étude sur 3 ans, visant à démontrer la non-infériorité en terme d’efficacité clinique du Mitraclip® , en comparaison au traitement chirurgical conventionnel.

Pour réaliser cette étude, les chirurgiens cardiaques de la Clinique du Tonkin, la clinique de la Sauvegarde et du Centre Hospitalier Annecy Genevois ont été sollicités.

Démontrer l’efficacité du MitraClip® dans des cas de fuite mitrale sévère

« Étude multicentrique randomisée évaluant le système de réparation percutanée de la valve mitrale MITRACLIP® dans la prise en charge des insuffisances mitrales primaires chez des patients éligibles à une chirurgie mitrale à risque intermédiaire à élevé »

Le sujet d’étude (cité ci-dessus) est dédié à démontrer la fiabilité et l’efficacité de l’alternative MitraClip® par rapport à la solution chirurgicale conventionnelle, dans des cas de fuitre mitrale primitive sévère.

L’objectif de cette étude est d’étendre les possibilités d’utilisation du MitraClip® sur des patients non préposés aux interventions chirurgicales et souffrant de défaillances grave de la valve mitrale.


Une étude menée sur 3 ans, avec une durée de suivi de 2 ans, qui inclura plus de 300 patients, sélectionnés et triés selon des critères et degrés de sensibilité :

  • Fragilité pour les activités de base de la vie quotidienne (repas, hygiène corporelle, habillage, locomotion, …) ;

  • Fragilité d’organe ;

  • Risques opératoires.

27 centres participants

Pour mener à bien cette étude sur 3 ans, le CHU de Nantes s’est entouré de 27 centres participants, dont le groupement CCA à Lyon, composé des Dr. Doisy, Chavanis, Curtil, Frieh, Nlogan, Vigneron, Wautot et Gerelli.

Une étude qui devrait, pour nos chirurgiens cardiaques, étendre le champ d’application du MitraClip®, véritable avancée scientifique et révolution pour notre domaine.

En savoir plus sur le MitraClip®.

adm_462